Skip to main content
Background

Training Resources on Parliamentary Oversight of the Security Sector and Gender

authors

editors

Megan Bastick, Kristin Valasek

Cover

Description

Gender-responsive parliamentary oversight of the security sector seeks to:

» respond to the different security needs of women and men, boys and girls—especially through security legislation and policy
» consult with a broad range of civil society actors
» involve female and male parliamentarians equally
» increase the representation of women within security sector institutions
» hold security sector institutions accountable for discrimination, gender-based violence and other human rights violations
» ensure equitable defence budgeting and resource management
» comply with international and regional laws, instruments and norms concerning security and gender, such as the Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women, the Beijing Platform for Action, and UN Security Council Resolutions 1325 and 1820

Un contrôle parlementaire du secteur de la sécurité respectueux de l’égalité des sexes poursuit les objectifs suivants :
» Traiter les besoins distincts des hommes, des femmes, des garçons et des filles en matière de sécurité – en particulier par la législation et les politiques de sécurité ;
» Consulter un large éventail d’acteurs de la société civile ;
» Impliquer les parlementaires femmes et hommes à pied d’égalité ;
» Accroître la représentation des femmes dans les institutions du secteur de la sécurité ;
» Tenir les institutions du secteur de la sécurité pour responsables au regard de la discrimination, de la violence sexiste et d’autres violations de droits humains ;
» Garantir une budgétisation et une gestion équitables des ressources de défense ;
» Respecter les lois, réglementations et normes internationales et régionales en matière de sécurité et d’égalité des sexes, à savoir la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, le Programme d’action de Beijing et les Résolutions 1325 et 1820 du Conseil de sécurité de l’ONU.